Sortie à Roubion : méga spot !

Le Barri

Super journée de grimpe à Roubion. On commence à l’échauffement sur « l’Aï » (voie 12), puis on se fait les doigts sur « Traction Avant » 6A+ (voie 1) au Barri. Cette voie est vraiment sympa, on trouve dans cette dalle tout ce qu’il faut pour progresser tranquille jusqu’au crux en fin de voie qui demande précision et équilibre et un poil d’engagement pour sortir vers le relais.

le-barri

La Penna Supérieure

Puis on décide d’aller tester le nouveau secteur « La Penna Supérieure ». J’avais eu des infos de la part des ouvreurs mais il me fallait mettre les chaussons sur le calcaire pour être sûr des infos que j’allais mettre à jour dans la nouvelle version du topo. Pour commencer on est allé sur ce secteur par le haut : erreur, l’accès est pourri est bien plus long. Il suffit d’y accéder par le bas en passant entre deux blocs à gauche du secteur « La Penna ». Fabrice s’embarque dans le 6A le plus à gauche (voie 1) qui s’avère être un 6B, car la traversée en début de voie n’est pas évidente du tout. Le crux se situe ensuite dans la fissure en plein milieu de la voie: un pas d’équilibre bien coriace. Le reste n’est que du plaisir, jusqu’en haut avec un relais assez surprenant. Je teste ensuite la voisine de droite en 6A+ (voie 2). Le premier petit surplomb passe assez bien si on trouve rapidement les bonnes prises à droite. Le reste est assez homogène et sort sur le même relais que sa voisine. Il s’agit quand même de deux belles longueurs : 33 mètres et 12 dégaines chacune. On teste ensuite en moulinette le 6A+ encore à droite « Voyage Virage ». Le début est identique à sa voisine, et on bifurque à droite en milieu de voie. Çà vaut le détour rien que pour la dalle finale de toute beauté. On croise Laurent dit Lolo du Barri qui nous file quelques infos supplémentaires sur le spot de Roubion, merci Laurent :)

la-penna-sup

Le Cirque du Barri

On décide ensuite d’aller faire chauffer les chaussons au « Cirque du Barri », dans le fameux 6A+ (voie 7) que je n’avais pas pu tester lors de notre dernière session à Roubion. Cette voie a de quoi rebuter au premier abord. la montée tout en haut du cirque calme un peu, et le début de la voie emprunte un itinéraire un peu foireux. mais dès qu’on entre dans la partie en fissure (en fin de 1er tiers de la voie), la voie dévoile toute son ampleur. Une dalle au calcaire abrasif avec un petit surplomb sommital qui cache encore une petite surprise. 33 mètres et 14 dégaines. Après coup, je me rends compte que juste cette voie vaut le détour sur Roubion. Bravo aux ouvreurs.

cirque-barri

Puis retour sur « le Barri » pour tester en moulinette la première partie du 7A « Lou Cumascle ». C’est dur, et je me fais avoir comme la première fois au même endroit, mais prochain passage sur Roubion, je le tente en tête :)

J’en ai profité pour mettre à jour le topo d’escalade de Roubion.

Bilan : super journée, supers voies et super spots :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *